GTB

Gestion Technique du Bâtiment

Qu'est-ce qu'une GTB ?

La GTB (Gestion Technique du Bâtiment) ou BMS (Building Management System) est un système permettant de contrôler et de surveiller toutes les installations techniques d’un bâtiment. Ces installations peuvent par exemple être les éclairages, le CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation), les alarmes et tous les autres équipements électriques qui peuvent être contrôlés à distance.

Le recours à un système de GTB peut alors offrir de nombreux bénéfices : 

  • Une gestion optimisée des équipements énergétiques,
  • Assurer le bon fonctionnement des systèmes de sécurité,
  • La possibilité de gérer efficacement et de manière rentable tous les équipements.

En somme, l’utilisation d’une Gestion Technique du Bâtiment peut fournir une grande variété d’informations utiles pour optimiser le fonctionnement des équipements techniques en automatisant des procédures spécifiques, améliorant ainsi la maîtrise des coûts.

Comment fonctionne une GTB ?

Quel que soit le système choisi : GTB ou GTC, et pour que ces derniers fonctionnent, il faut disposer de quatre composants essentiels :

  1. Des capteurs permettant de collecter des données (détecteur de présence, de température, de luminosité, etc.) ;
  2. Des actionneurs appliquant les ordres émis par le logiciel de gestion,
  3. Des scénarios programmés suivant une série de conditions, comme l’allumage du chauffage suivant des horaires et une température précise,
  4. Une interface de gestion permettant la récupération des données liées à la consommation, le bon fonctionnement des appareils, mais aussi de la mise en place des scénarios.
Schéma intégration GTB

Quelle est la différence entre une GTB et une GTC ?

La Gestion Technique de Bâtiment (GTB) offre une supervision intégrale des différents systèmes d’un bâtiment, comme l’électricité, le chauffage, la climatisation et la ventilation. À titre de comparaison, la Gestion Technique Centralisée (GTC), souvent désignée par le terme “domotique”, se concentre sur la gestion détaillée d’un système spécifique.

Par exemple, pour la gestion de l’eau, la GTB peut intégrer la surveillance des systèmes de plomberie, le contrôle des capteurs de fuite, et la régulation des systèmes d’irrigation, offrant ainsi une gestion centralisée et optimisée de l’utilisation de l’eau au sein du bâtiment.

Bien qu’elles opèrent à des échelles différentes, la GTB et la GTC partagent des principes de fonctionnement similaires. La GTC se spécialise dans la gestion d’un domaine technique particulier tel que l’éclairage ou la régulation thermique, employant une supervision automatisée qui gère une multitude de paramètres et de fonctions grâce à des données transmises par des capteurs dans des structures de grande envergure. Elle utilise une interface unique pour le suivi et l’analyse des données, facilitant la maintenance préventive, le contrôle de l’état des équipements et la production de statistiques opérationnelles. Cette approche centralisée renforce la fiabilité et l’efficacité des installations.

En revanche, la GTB étend son champ d’action à la gestion simultanée de plusieurs systèmes techniques, représentant une solution globale pour l’optimisation du fonctionnement et de la sécurité d’un bâtiment. Ainsi, la GTB et la GTC, bien que distinctes, sont complémentaires, contribuant à l’amélioration de la performance énergétique et à la rationalisation des coûts d’exploitation des bâtiments.

3 avantages à installer une GTB

Les systèmes de GTB peuvent réguler automatiquement l’utilisation de l’énergie, ajuster la température ou encore contrôler l’environnement intérieur permettant d’améliorer la performance énergétique du bâtiment.

Réduction des coûts de maintenance

Grâce à des outils d’analyse avancés et des informations en temps réel, les propriétaires (ou gestionnaires du bâtiment) peuvent mieux piloter la maintenance des équipements et assurer une réduction de leurs usures.

Meilleure sécurité et confort

Les systèmes de GTB aident à améliorer la sécurité et le confort des occupants en surveillant les systèmes de sécurité (incendie ou surveillance vidéo par exemple) et en permettant une gestion intelligente du chauffage, de l’éclairage, …

Les équipements et installations que la GTB permet de contrôler

La Gestion Technique du Bâtiment permet de contrôler une multitude d’équipements et d’installations. En voici une liste non exhaustive :

  • Le CVC (Chauffage, Ventilation, Climatisation),
  • Les systèmes d’éclairage,
  • L’alimentation électrique,
  • La plomberie (pompes de relevage, contrôle des fuites, …),
  • Les dispositifs de sécurité (systèmes incendie, sorties de secours, alarmes),
  • La vidéosurveillance.

L'obligation Décret BACS

Comment financer votre installation GTB ?

Grâce au dispositif des CEE

Logo CEE

Les Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) ont été établis en 2005 par la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Énergétique) afin de soutenir la transition énergétique par le gouvernement. Le but de ce programme est de diminuer la consommation d’énergie des entreprises et de réduire l’impact carbone des bâtiments en offrant des aides pour la rénovation. En échange de la réalisation de travaux d’économie d’énergie, les pouvoirs publics accordent des CEE.

Ce financement permet de prendre en charge une partie des coûts liés à l’installation d’une GTB.

Le principe du “pollueur-payeur” impose en effet aux acteurs dont l’activité génère de la pollution de supporter les coûts des mesures visant à prévenir, combattre et éliminer cette pollution, ainsi que les coûts liés à la préparation des dommages causés.

Dans le cadre des CEE, les obligés sont alors les fournisseurs d’électricité, de gaz, de fioul domestique, de chaleur, de froid et de carburant. Ces acteurs financent le dispositif CEE, qui permet aux éligibles de réaliser des économies d’énergie.

De nombreux acteurs sont ainsi éligibles et peuvent déposer un dossier de demande de CEE. Parmi eux, on retrouve les établissements publics, les bailleurs sociaux, les collectivités territoriales, etc. Mais aussi les acteurs du secteur tertiaire :

  • Les entreprises du tertiaire marchand : commerce, finance, transport, bureaux, hébergement et restauration, immobilier, informatique…,
  • Les établissements du tertiaire non-marchand : établissements scolaires, établissements de santé, services publics et administrations…
 
Ainsi, le financement des travaux via les certificats d’économies d’énergie (CEE) d’un système de GTB peut varier entre 60 et 90 % en fonction du secteur d’activité et de la superficie du bâtiment.

Tout ce que vous devez savoir

Téléchargez nos contenus exclusifs gratuitement :

Livre blanc

Livre Blanc Décret Bacs

Découvrir tous les enjeux essentiels du Décret BACS avec ce livre blanc.

5 erreurs à éviter

Mockup inbound marketing Cyrisea

Découvrir les 5 erreurs à éviter pour appliquer au mieux le décret.

Smart Monitoring

Mockup Smart Monito

Découvrir l’outil CYRISEA de supervision permettant de centraliser et de contrôler les données de vos équipements.

Confort et santé

Espace de travail

Assurez-vous d’être aux normes, de comprendre les enjeux et de mettre en place les solutions adéquates grâce à la checklist.

L'offre CYRISEA

Offre Cyrisea

CYRISEA améliore la performance énergétique des bureaux et le confort des occupants en proposant une offre complète et transversale qui couvre l’ensemble de vos besoins.

Nos références

FAQ - GTB-GTC

  • Quels sont les 3 niveaux GTB ?
    Cette norme établit une hiérarchie des systèmes de Gestion Technique de Bâtiment (GTB) selon leur efficacité énergétique et leur niveau de sophistication :
    • Classe A : désigne les systèmes de GTB à haute efficacité énergétique
    • Classe B : concerne les systèmes offrant une gestion et une régulation avancée
    • Classe C : correspond aux systèmes standards de référence
    • Classe D : catégorise les systèmes de GTB dont l'efficience énergétique est faible
  • Pourquoi GTC ?
    La fonction de la Gestion Technique Centralisée (GTC) consiste à fournir une supervision précise et à distance sur les divers systèmes techniques associés à un domaine spécifique, appelé "lot". Dans le contexte d'un bâtiment, ce lot pourrait concerner des aspects tels que le chauffage ou l'électricité.
  • Quelle différence entre GTC et GTB ?
    La Gestion Technique Centralisée (GTC) et la Gestion Technique de Bâtiment (GTB) opèrent selon des principes similaires. Toutefois, la GTC se distingue par sa capacité à superviser spécifiquement les installations d'un unique domaine. Elle offre ainsi une approche plus ciblée comparée à la GTB, qui englobe une supervision étendue à l'ensemble des secteurs d'un bâtiment.
  • Quelle est la fonction de la GTC ?
    L'objectif principal de la Gestion Technique est d'automatiser le fonctionnement des systèmes techniques d'un bâtiment, incluant le chauffage, la climatisation, l'éclairage et la sécurité.

Contactez-nous

Vous avez des questions concernant les systèmes de GTB/GTC ?

Nos experts sont à votre écoute.
Optimisez votre gestion du bâtiment
Optimisez votre gestion du bâtiment
Retour en haut